L’autopartage : la solution idéale pour vos déplacements ponctuels

L’autopartage : la solution idéale pour vos déplacements ponctuels

1 septembre 2020 0 Par Nikolittlestar

Encore appelé voitures en libre-service, l’autopartage est une pratique de plus en plus utilisée dans plus de 20 grandes agglomérations de la France. Bien différent du covoiturage, ce système permet de mettre à disposition d’une clientèle de particuliers ou de professionnels des voitures dans une ou plusieurs stations. Il représente une excellente solution pour les déplacements ponctuels. Mais, quel est son mode de fonctionnement ?

Les différentes formes d’autopartage et leur fonctionnement

Il existe environ trois formes d’autopartage. Pour chacun des systèmes, il y a un fonctionnement particulier. Ainsi, si vous habitez par exemple dans la ville de Montpellier et que vous désirez faire de la location voiture autopartage Montpellier, vous pouvez opter pour l’une ou l’autre de ces formes.

L’autopartage en boucle

C’est sans doute la forme la plus pratiquée. Avec ce mode d’autopartage, les voitures disponibles sont connectées à un parking ou à une station fixe. Le client devra donc y prendre la voiture et l’y déposer une fois qu’il a fini. Avant chaque utilisation, il faut faire la réservation du véhicule en ligne ou au téléphone en notifiant :

  • la durée de la réservation ;
  • le type de voiture souhaité ;
  • et la station de récupération du véhicule.

Avec l’automatisation, il est possible d’entrer en possession ou de restituer la voiture avec une carte à puce, une borne ou une armoire à clés avec mot de passe. Vous n’êtes plus tenu de prendre par le guichet. Toutefois, la restitution peut avoir lieu dans une station différente de celle initialement utilisée.

L’autopartage entre particuliers

Ce mode d’autopartage est très utilisé entre les particuliers. Dans ce cas, il est question de remettre une clé pour prendre possession du véhicule. Les propriétaires des automobiles ont la possibilité de faire une location entre particuliers avec cette pratique. Les termes de restitution sont définis au préalable. Cependant, ils n’offrent pas autant de souplesse que lors du dépôt en station.

Le libre-service d’autopartage

Cette forme d’autopartage n’a pas vraiment de contrainte. Elle permet au locataire d’entrer en possession de la voiture aux endroits indiqués par le service et ne nécessite aucune réservation. Vous êtes libre de circuler avec, mais la restitution doit se faire obligatoirement dans la même zone de récupération. La location peut se faire via un site web ou une application Android.

La facturation pour l’autopartage

La facturation de la location en autopartage est basée sur un abonnement mensuel. On y ajoute aussi d’autres frais annexes prenant en compte : le type d’automobile, le kilométrage parcouru et la durée de location. Celles-ci permettent de prendre en charge les frais d’entretien de la voiture, les frais d’exploration et les frais d’assurance.

L’assurance pour laquelle opter en cas d’autopartage

Il n’y a pas une assurance individuelle spécifique pour l’autopartage parce qu’elle se retrouve généralement dans le service. Elle est donc incluse dans le tarif de la location. Toutefois, vous pouvez vous passer des intermédiaires comme Ouicar ou Drivy et faire un autopartage direct avec un collègue ou un ami. Dans ce cas, il est conseillé de faire un ajustement de votre contrat auto pour être totalement couvert lors dans les cas éventuels de dommages.

Vous courrez encore plus de risques en tant que propriétaire si vous ne souscrivez pas à une bonne assurance. En cas de sinistre, vous risquez des poursuites de n’avoir aucune indemnisation ou l’application d’un malus. Discutez donc de tout ceci avec votre assureur, encore qu’il s’agisse juste de quelques options simples à ajouter comme la garantie pour prêt de volant.

5/5 - (1 vote)