J’ai fait du quad avec Sport Découverte

J’ai fait du quad avec Sport Découverte

24 juin 2014 0 Par Nikolittlestar

Ayant déjà plusieurs fois eu l’occasion de faire du quad, j’avais envie d’en refaire depuis un moment, mais n’étant pas dans un coin forestier, en louer un seul n’était malheureusement pas possible, les chemins en accès libres sont assez rares. Comme j’avais envie de partager ce moment de plaisir avec la belle Pilouw_ (cliquez pour lire sa version de la journée), j’ai choisi de le faire de façon plus organisée, elle n’en avait jamais fait. Mon choix s’est naturellement porté sur Sport Découverte, chez qui j’avais déjà commandé pour faire un cadeau.

Une fois la commande passée, il fallait trouver un créneau pour lequel nous étions tous les deux disponibles, ce qui n’est pas chose facile quand il faut planifier à l’avance. Heureusement, chez Sport Découverte ils ont été super pro, et quelques minutes après ma demande de réservation, j’ai eu un mail comme quoi cette date était complète, mais on m’a proposé d’autres dates qui me convenaient, le rendez-vous était donc fixé.

L’adresse entrée dans le GPS, nous voici partis pour une petite heure de route à travers la campagne de Pas de Calais pour croiser, une fois arrivés sur place, une belle petite Subaru Impreza WRX (les amateurs apprécieront). Garés sur le parking (ici on ne rigole pas) : 2 Clio RS, une Lotus Elise, quelques sportives plus “communes”, et un joli ronronnement de V8 très proche de nous. Sur le circuit juste à côté avait lieu un baptême de pilotage en voiture de course. Le ton étant donné, on se rend à l’accueil, on se présente et explique qu’on vient pour faire du quad, la demoiselle très sympa nous explique que notre accompagnateur-moniteur sera Hervé, qu’il ne va pas tarder, et en effet, quelques minutes plus tard, il arrive de retour d’une autre randonnée avec un apprenti quadeur (ou quadiste, c’est comment qu’on doit dire ?).

On chausse le casque (avec une jolie charlotte jetable avant, pour l’hygiène), avec difficultés pour ma grosse tête, mais on trouvera quand même chaussure à mon pied (ou casque à ma taille), mais avouons le, j’ai une grosse tête et les dreads ajoutent encore une ou deux taille de casque.

Hervé commence son briefing, nous explique les bases du quad (principalement à Pilouw_, puisque j’ai la chance d’en avoir déjà fait, et qu’elle est de son côté un peu stressée), des explications sur la position à prendre lors des virages, lors des moments où le quad penche à droite ou à gauche, pour les montées et les descentes. Il fera ce qu’il faut pour d’une part assurer notre sécurité, d’autre part la rassurer sur les 90 minutes à venir. Elle m’avait d’ailleurs dit en arrivant : cette montée là, je la ferai pas !). Il nous explique également que si on se perd à un moment, la meilleure solution est de s’arrêter et de mettre quelques coups de klaxon plutôt que d’essayer de retrouver les autres (c’est important pour la suite).

Vient alors le moment de rouler un peu, sur une partie plate, avec quelques virages, le temps de bien prendre la machine en main, gérer les freins et la position sur le quad, puis vient le moment de la première montée (celle que Pilouw_ ne ferait jamais) qui marque le début de la randonnée. Quelques montées et descentes faciles pour bien comprendre comment réagit le quad et on attaque la première partie technique : un virage en devers, dans lequel on doit faire le singe pour que le quad reste sur ses roues.

 

On continue à tourner tranquillement pendant les 45 premières minutes avec des montées et descentes toujours assez simples mais qui l’étaient de moins en moins, avec des parties de plus en plus techniques, sur différents types de surface : terre, graviers, herbe, et qui dit surface différente, dit réaction de la machine différente. On ajoute une petite pointe de vitesse de temps en temps ce qui n’est pas pour me déplaire ! Puis on fait une petite pause, le temps de vapoter un peu (je ne fume plus, vous vous rappelez ?), de boire un coup, de mieux faire connaissance avec Hervé et d’admirer les bolides qui trainent autour de nous, et on repart pour “passer aux choses sérieuses” ce qui me plait beaucoup !

Une partie un peu plus rapide

Viennent alors des montées beaucoup plus complexes, des descentes qu’il faut faire avec le cul sur le porte bagages et les freins enfoncés presque à toucher le guidon, et la partie rapide qui l’est de plus en plus. A un moment, Hervé nous prévient qu’il faut monter un moment, et à fond. Comme il faut aller à fond, je laisse partir la gente damoiselle devant, lui laisse un peu d’avance et fonce. Sauf que manque de bol, j’arrive à une intersection, et je ne sais pas de quel côté ils sont partis. Je tente à droite, et perdu, c’était à gauche ! Je me retrouve alors “perdu”, je m’arrête en haut de la montée, me mets sur le côté, et mets quelques coups de klaxon pour prévenir les autres de ma position. Quelques instants plus tard, Hervé vient donc me “sauver”, je lui explique pourquoi je me suis perdu, et il me dit, ok on attaque maintenant. Il me fait donc la partie rapide en version TRES rapide, virages au taquet et gâchette d’accélérateur enfoncée à fond pour revenir là ou Pilouw_ était restée à nous attendre. J’ai adoré pouvoir foncer en toute sécurité, malgré le thème de la journée qui était la balade, un petit sprint fait toujours plaisir !

Une descente un peu technique, mais pas trop

Une descente un peu technique, même si on ne le voit pas très bien

 

En bref, si vous cherchez une activité sympa à faire en solo ou en groupe, n’hésitez pas, je vous recommande chaudement de passer par Sport Découverte, comme nous l’avons fait pour notre randonnée en quad à Arras ! Une équipe très réactive sur le site internet, de vrais professionnels et passionnés pour s’occuper de nous sur place, qui en plus sont plus que sympas, qui prennent le temps de comprendre ton niveau et qui s’y adaptent, un moment de plaisir et de sport intense, une seule envie, recommencer au plus vite !

Cadeau bonus, le quad de ma chérie sur 3 roues alors qu’au départ elle pensait ne pas arriver à suivre