Le plan de 500 000 formations lancé par l’Etat porte ses fruits

Le plan de 500 000 formations lancé par l’Etat porte ses fruits

20 avril 2017 0 Par Nikolittlestar

En mars 2016, constatant l’évolution du chômage en France, l’État a développé un plan visant à permettre aux demandeurs d’emploi d’accéder plus facilement à des formations professionnelles et cela en collaboration avec les régions en mettant en place des subventions dédiées.

La région Bretagne développe des formations

Très rapidement après le plan lancé par François hollande, la Bretagne commence à accroître les formations professionnelles avec le la région , les centres de formation et le pôle emploi et pour ce faire de nombreuses réunions sont apparues dans de nombreux départements pour mettre au point les formations en observant les besoins précisément dans la région.

Plusieurs mois après le bilan est positif

Les premiers chiffres donnés en ce qui concerne le nombre de personnes ayant profité du plan et ayant accédé à une formation sont plutôt encourageants et remplissent presque les objectifs des différents acteurs. Les personnes qui jusqu’ici en ont bénéficié sont généralement les chômeurs de longue et moyenne durée autrement dit les personnes ayant rencontré le plus de difficultés pour retrouver un emploi.

Un centre de formation en alternance en Bretagne à connaître

Pour les personnes s’intéressant à la formation en alternance en Bretagne, que se soit les parents d’élèves cherchant à orienter leurs enfants après le collège ou après le lycée ou les élèves eux-mêmes, il est utile de signaler que la formation alternance Rennes est dédiée au secteur agroalimentaire.

Les métiers préparés par la formation en alternance en Bretagne

Le tissu économique breton s’articulant particulièrement autour du secteur agroalimentaire, de l’agriculture, de la pêche, la région et ses acteurs mettent en exergue des formations professionnelles permettant l’obtention rapide d’un contrat de travail. Parmi ces formations en alternance, l’orientation dès la fin de troisième peut se réaliser en choisissant un CAP tel que le CAP boucher qui est très demandé autant par des entreprises de production que par des magasins de détails et grandes surfaces. Également, pour ceux et celles sortant du lycée, des formations en alternance toujours dans l’agroalimentaire notamment pour devenir technico-commercial sont aussi possibles et offrent des opportunités de carrière.

Rate this post