Quel est le porte-bébé qui me conviendra le mieux ?

Quel est le porte-bébé qui me conviendra le mieux ?

25 mars 2020 0 Par Nikolittlestar

Les mouvements et les stimuli physiques, neuronaux et émotionnels qu’un bébé reçoit par le biais du portage sont des facteurs qui favorisent la base d’un développement physique et mental sain de l’enfant. L’enfant se calme, se sent en sécurité auprès de sa mère (ou de son père), pleure moins, a moins de coliques et développe sa structure osseuse de la meilleure façon possible. Il y a également de nombreux avantages à l’utilisation d’un porte-bébé pour les parents : pouvoir garder les mains libres, ne pas avoir le drame de porter l’œuf ou de monter et descendre les escaliers avec une poussette. Les porte-bébés ergonomiques sont de plus en plus recommandés par les pédiatres.

De nos jours, les possibilités de porte-bébés sont innombrables.  Des porte-bébés tissus aux “sacs à dos”, en passant par les tissus préassemblés, aux porte-bébés à anneaux, aux mei-tai, aux sacs à dos ultra-légers, aux hybrides tissu/mei-tai, tout un monde de possibilités. Mais, qu’est-ce qui importe vraiment lorsqu’il s’agit de décider quel porte-bébé est le meilleur pour moi et mon bébé ?

Que faut-il savoir pour faire le bon choix de porte-bébé ?

Deux facteurs sont primordiaux. Premièrement, il faut qu’il soit ergonomique pour le bébé. Deuxièmement, il faut connaître mes besoins et ce que j’ai l’intention de faire avec mon porte-bébé. Il faut donc comprendre qu’il n’existe pas de porte-bébé qui soit parfait pour tout le monde ou pour toutes les situations.

Ergonomique signifie, en pratique, que le porte-bébé veille à ce que l’enfant passe en position physiologique. Cette position signifie que le bébé adopte une position de grenouille, les jambes ouvertes, les genoux légèrement au-dessus du niveau du bassin, et la colonne vertébrale en forme de C, formant une légère courbe. Par conséquent, un porte-bébé où les jambes sont complètement droites n’est pas ergonomique. La position de la grenouille n’est cependant pas possible pour un nouveau-né, car la largeur du bassin est acquise pendant les premiers mois.

Quelles questions faut-il se poser ?

Pour passer à la deuxième question, il suffit ensuite de réfléchir à mes besoins en matière de porte-bébé :

  • Est-ce que je veux utiliser le porte-bébé dès la naissance ou seulement plus tard ?
  • Est-ce que je veux utiliser le porte-bébé de manière intensive ou ponctuelle ?
  • Serai-je le seul utilisateur ou l’autre parent (ou quelqu’un d’autre) l’utilisera-t-il également ?
  • Avec quel type de porte-bébé est-ce que je je m’imagine le mieux dans la rue ?
  • Ai-je la persistance de m’entraîner un peu dans les nœuds, dans le tissu ?
  • Est-ce que je veux un porte-bébé compact que je peux emporter en voyage ?
  • Est-ce que je veux un porte-bébé qui me convienne de la naissance à 3 ou 4 ans ? Ou seulement lorsque mon enfant est petit ?
  • Dans quelles positions est-il important pour moi de prendre le bébé ? Seulement devant, devant et derrière, sur le côté ?
  • Mon bébé est-il né prématurément ?
  • Est-ce que je veux un porte-bébé qui me permette d’allaiter pendant que je l’utilise ?

Les porte-bébés en tissus

Les porte-bébés en tissus sont assez harmonieux à un stade précoce, lorsque le bébé naît, et constituent vraiment la meilleure option pour un bébé prématuré. Le tissu est très confortable, plus léger et plus doux qu’un sac à dos. Cependant, la réalisation des nœuds nécessite un peu d’entraînement et de patience. Avec de la pratique, vous maîtriserez la technique. Vous pouvez ensuite utiliser le tissu jusqu’à ce que votre enfant atteigne un poids de 15 kg.

Pour cette première catégorie, il existe fondamentalement 3 types.

Les porte-bébés constitués d’une longue bande de tissu

D’une part, les tissus qui sont une longue bande, d’environ 4,5 mètres, qui, parce qu’ils sont une bande unique, sont les plus polyvalents des porte-bébés, car nous pouvons les utiliser de mille et une façons, avec des styles différents.

Les porte-bébés à anneaux

Ensuite, il y a les écharpes porte-bébé à anneaux, qui permettent de porter le bébé en position “berceau”, à la hanche. Avec un peu de pratique, en s’asseyant à l’avant quand le bébé est petit, ils ont un support basé sur la zone des épaules. Ils sont une excellente option pour ceux qui veulent quelque chose de rapide à mettre, facile à ajuster, et qui ont besoin de porter le bébé pendant un court moment, car le poids est concentré sur une seule épaule.

Les écharpes croisées

Enfin, il y a le tissu croisé à l’arrière, qui est très pratique pour ceux qui aiment le tissu mais qui veulent préparer quelque chose, sans avoir à “se retourner” ou à nouer. Chacun de ces trois types de tissus peut être utilisé de la naissance à environ 15 kg.

Les mei-tai

Il y a les mei-tai, d’origine orientale, qui se composent d’un panneau frontal rectangulaire et de 4 bandes (deux en haut et deux en bas) qui se croisent derrière et à la hanche, et permettent de porter le bébé en avant et sur le dos. C’est une bonne solution pour ceux qui aiment quelque chose de simple, peu structuré comme un tissu mais plus rapide à mettre (comme un sac à dos). Il est plus recommandé à partir de 3 mois, bien qu’il puisse être utilisé avant, et peut convenir jusqu’à 15 kg.

Les porte-bébés “sacs à dos”

Les sacs à dos, en revanche, sont des porte-bébés structurés, presque prêts à l’emploi. Pour cette caractéristique, celle d’être pratique, ils sont la préférence de nombreux papas. Les sacs à dos sont généralement conçus pour les bébés à partir de 3,2 kg et permettent une utilisation jusqu’à 20 kg.

Il existe plusieurs marques, avec de petites caractéristiques qui les différencient (composition, adaptateur pour nouveau-né, motifs, existence ou non d’une extension, ajustements, poches, possibilité ou non de retirer la capuche, entre autres détails). Il existe des sacs à dos fortement structurés, qui sont excellents pour un usage intensif comme les longues promenades, les balades quotidiennes, et, d’autre part, ceux qui sont ultralégers, spécialement créés pour ceux qui voyagent beaucoup et ne se passent pas du porte-bébé, car ils sont pratiques comme le sac à dos habituel mais sont plus compacts grâce à sa composition en nylon. Ceux-ci, ultralégers, peuvent être utilisés à partir du troisième mois jusqu’à 20 kg.

En conclusion

Au total, pour choisir un tissu ou un sac à dos, un porte-bébé à anneaux ou un mei-tai, parmi les nombreuses possibilités offertes sur le marché, il est important de comprendre ce dont chacun a besoin, quelle est sa réalité et, bien sûr, un porte-bébé ergonomique pour votre bébé. Une chose est sûre : pratiquement tous les bébés aiment être portés près de nous, nous aimons les avoir toujours près de notre cœur, et le meilleur de tout, c’est qu’ils grandissent en bonne santé et avec confiance !