Trois idées reçues sur le taxi moto

Trois idées reçues sur le taxi moto

28 mars 2017 0 Par Nikolittlestar

Depuis de nombreuses années en île de France, les bouchons sont devenus un véritable fléau pour les habitants qui doivent prendre la voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Certains d’entre eux passent chaque jour plus de deux heures dans les bouchons. La situation du trafic est catastrophique et cela n’est pas sans conséquence sur le mode de vie des gens qui doivent sacrifier du temps de vie privée dans les transports. Depuis quelque temps, les taxis motos se sont développés pour passer entre les files continues de voitures.

Le taxi moto est dangereux

C’est la première idée reçue à balayer. Certes, il n’y a pas d’habitacle protecteur sur un deux roues. Mais vous auriez tort de croire que vous êtes transporté en mobylette. Les véhicules utilisés par les conducteurs sont des motos routières entretenues scrupuleusement pour vous garantir un moyen de transport sécurisé. Deuxièmement, les chauffeurs sont des pilotes expérimentés qui ont une très grande expérience de la route en général et de la circulation en particulier. À l’arrière, vous serez entre de bonnes mains.

Le taxi moto n’est pas confortable

Là encore, c’est un mauvais a priori qu’il est nécessaire de démentir. Les véhicules sont particulièrement adaptés au transport de passager. Certaines compagnies à Paris utilisent des motos Honda Goldwing 1800cc, qui sont réputées pour être les plus confortables du marché actuellement. Vous n’êtes donc pas sujet au déséquilibre à devoir vous accrocher au chauffeur en permanence. Au lieu de cela, vous êtes confortablement assis dans un siège à l’arrière du véhicule.

Un taxi moto est effrayant

Pour ceux qui ne seraient pas rassurés de prendre place sur une moto pour un trajet à Paris, sachez deux choses. Premièrement, ne confondez pas les chauffeurs de taxi et des go-fast. Ils ont pour consigne de vous transporter rapidement, mais certainement pas au détriment de votre sécurité et vous ne les verrez pas slalomer entre les véhicules. Deuxièmement, ils ont un sens du service et sentiront votre appréhension. Ils adapteront leur conduite en conséquence.

Rate this post